Convention Projet Urbain Partenarial (PUP)

Cette opération nous apparaît comme exemplaire lorsqu’une volonté politique s’affirme, celle du Grand Lyon en l’occurrence. Nous sommes certains que M. Gondet a activement participé à ce projet comme il l’a fait précédemment pour celui du clos des lierres. Comme nous l’affirmons et le réclamons depuis longtemps il est donc possible  de programmer et de réaliser des opérations immobilières intégrant l’objectif impératif d’une forte mixité sociale : 30% de logements aidés dans ce cas présent. Nous pensons cependant qu’il eut été préférable que ceux-ci soient disséminés  dans chaque bâtiment plutôt que concentrés dans des bâtiments spécifiques.

 

Nous constatons également la pertinence d’avoir principalement, en logements aidés, des prêts locatifs à usage social (PLUS) et des prêts locatifs aidés d’intégration (PLAI) et de nombreux petits logements adaptés à de jeunes couples ou des personnes seules. Pourriez-vous nous communiquer le pourcentage de chacun des types de logements sociaux ?

 

Nous nous réjouissons également de la présence d’une piste cyclable, indépendante de la chaussée et du stationnement latéral. L’enjeu, demain, est d’assurer  une continuité à cette portion de piste cyclable pour que ce mode de déplacement doux ait toute sa pertinence sur notre commune.

 

Enfin lorsque les parkings et les voies piétonnes rejoignant les écoles du centre seront opérationnels pourrons nous  voir, enfin, interdire la circulation automobile dans le centre historique aux heures d’entrées et sorties scolaires, demande maintes fois exprimées. Quelle est l’estimation du nombre de véhicule devant emprunté cette nouvelle voirie ?

Ce contenu a été publié dans Solidarité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.